Salarié

Partager

Il existe de nombreuses possibilités de financement de la formation d’un salarié :

  • Le CPF – Compte Personnel de Formation
  • Le CPF de Transition professionnelle, anciennement le CIF
  • Le contrat de sécurisation professionnel – CSP
  • Le plan de développement des compétences de l’entreprise
  • La Pro A – anciennement période de professionnalisation

Le Compte Personnel de Formation – Le CPF

Le compte personnel de formation est une nouvelle modalité d’accès à la formation créée par la loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale. Il a pour ambition d’accroître le niveau de qualification de chacun et de sécuriser le parcours professionnel.

Qu’est-ce-que c’est ?

Depuis le 1er janvier 2015, le Compte Personnel de Formation remplace le DIF. Les heures non consommées au titre du DIF pourront être mobilisées pendant cinq ans dans le cadre du nouveau compte. Ces nouveaux droits acquis au titre du CPF sont attachés à la personne. Ainsi les heures de formation inscrites sur le compte demeurent acquises en cas de changement de situation professionnelle ou de perte d’emploi de son bénéficiaire.

Pour qui ?

Le compte personnel de formation (CPF) est ouvert pour toute personne âgée d’au moins seize ans, qui est engagée dans un projet d’orientation et d’insertion professionnelle.

En bref, toutes les personnes engagées dans la vie active, indépendamment du statut :

  • les salariés du privé ;
  • les personnes sans emploi, inscrites ou non à Pôle emploi ;
  • les jeunes sortis du système scolaire obligatoire, en recherche d’emploi.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site : moncompteformation.gouv.fr

Le CPF de Transition Professionnelle

Le CIF, Congé Individuel de Formation, se transforme et devient le CPF  de transition professionnelle

Pour en savoir plus, consultez le site www.travail-emploi.gouv.fr ou du FONGECIF Normandie

Le Contrat de Sécurisation Professionnelle – Le CSP

Salarié d’une entreprise de moins de 1000 personnes – ou dans une entreprise de redressement ou liquidation judiciaire sans condition d’effectif – vous êtes concerné par une procédure de licenciement pour motif économique, et votre employeur vous propose d’être suivi en Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP).

Un nouveau dispositif s’applique dorénavant aux procédures de licenciement économique engagées à partir du 1er février 2015. Il ne modifie en rien les conditions ni les modalités d’adhésion.
Le salariés dispose, à compter du lendemain de la remise des documens relatifs au CSP, d’un délai de réflexion de 21 jours pour accepter les CSP ou bien refuser et être indemnisé au titre de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) qui concerne tout demandeur d’emploi privé involontairement d’un emploi.

Le CSP peut durer douze mois afin de permettre un retour durable à l’emploi, si nécessaire à travers une formation qualifiante ou une reconversion professionnelle.

Pour tout complément d’information, vous pouvez consulter le site du service public

Le plan de formation de l’entreprise

Inter-Entreprises

  • Le contenu du stage est prédéfini et répond aux demandes
    les plus souvent exprimées par les entreprises
  • Les nombres minimum et maximum de participants à chaque session permettent de respecter une pédagogie active et de répondre aux questions individuelles
  • Les stages “inter-entreprises” réunissent des personnes d’entreprises différentes
  • Le calendrier des sessions est programmé à l’avance
  • La formule “inter” permet d’enrichir les interventions par des échanges d’expériences des participants

Sur-mesure

Votre entreprise et vos besoins en formation sont spécifiques !
La formule “sur-mesure”, c’est adapter nos compétences à vos attentes…

Notre solution “sur-mesure” vous permet :

  • d’obtenir une formation adaptée à vos attentes, votre secteur d’activité, votre organisation et à vos problématiques
  • de bâtir un programme sur mesure basé sur les réalités de votre entreprise,
  • d’avoir un accompagnement personnalisé tout au long de notre collaboration

Les actions de formation “sur – mesure” mises en œuvre contribuent à faciliter l’adhésion des équipes aux évolutions et projets de l’entreprise.
Elles peuvent être destinées à un ou plusieurs salariés de votre entreprise et se déroulent dans nos locaux ou dans vos locaux selon votre convenance.
Un bilan d’action de formation vous est remis en fin de session. Il synthétise les évaluations effectuées par les participants ainsi que celle du formateur.

Toutes les formations proposées sont éligibles dans le cadre du CPF (Compte Personnel de Formation)

Le Pro A

Le pro A, anciennement la période de professionnalisation, a pour objet de favoriser le maintien dans l’emploi de certains salariés, via une formation qualifiante en alternance.

Bénéficiaires

Le pro A s’adresse à tous salariés :

  • en CDI
  • en contrat aidé (contrat unique d’insertion CUI, emploi avenir)
  • en CDD dans une structure d’insertion par l’activité économique

Le pro A est mis en oeuvre

  • soit par l’employeur, dans le cadre du plan de formation de l’entreprise
  • soit par le salarié. il doit en faire la demande à son employeur de préférence par lettre recommandée avec avis de réception. S’il le souhaite, le salarié peut utiliser ses heures de formation inscrites sur son compte personnel de formation (CPF)

Durée

Chaque salarié bénéficiaire d’un pro A doit suivre une formation d’une durée minimale de de 70h réparties sur une période maximale de 12 mois, sauf pour les actions suivantes :

  • actions de validation des acquis de l’expérience (VAE)
  • formations financées dans le cadre d’un abonnement du CPF par le pro A
  • formations sanctionnées par les certifications inscrites à l’inventaire de la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP)

Cette formation peut se dérouler en dehors du temps de travail.

Rémunération

Les formations mises en oeuvre pendant le temps de travail donnent lieu au maintien par l’employeur de la rémunération du salarié.
En revanche, lorsque la formation s’effectue en dehors du temps de travail, elle donne lieu au versement d’une rémunération spécifique, dite allocation de formation. Cette allocation est versée par l’employeur.

Conseil

Un conseiller en formation d’Aden Formations peut vous accompagner dans :

  • l’analyse de votre projet
  • la mise en place du projet
  • le suivi administratif du dossier